Les mobilités réimaginées

Accompagnement à l'utilisation des mobilités douces

Les contre-allées de l'avenue Charles de Gaulle sont chargées d’un trafic automobile qu’elles ne sont pas supposées accueillir. En effet, la vocation première des contre-allées  était de desservir un quartier, elles sont devenues avec le temps des voies secondaires d'une RN13 saturée. L’enjeu auquel répondent les Allées de Neuilly : éliminer le "trafic de transit" sur les contre-allées afin de restituer leur quartier aux habitants.

Il ne s’agit pas de chasser la voiture mais de repenser son usage et de faire transition vers l’avenir.

Entre contraintes réglementaires et prises de consciences environnementales, les Franciliens anticipent déjà les évolutions urbaines et se réapproprient la Ville.

Aujourd’hui sur l’avenue Charles de Gaulle l’espace dédié aux piétons est de 8%, demain il sera supérieur à 60%.

La Ville de Neuilly imagine en effet un nouveau modèle de partage de l’espace public.

    Faciliter les traversées piétonnes

    Les circulations piétonnes vont être considérablement élargies. Elles mesureront 12 mètres de larges contre 4 mètres actuellement. Ce redimensionnement exceptionnel donne toute sa place aux piétons dans la ville.

    De plus, les traversées actuelles se font en chicane, ce qui a pour effet d'allonger les traversées. À l’avenir, elles seront continues et offriront une traversée plus directe de l’avenue.

    Une avenue où l’on déambule en sécurité

    La circulation des piétons sur l'avenue Charles de Gaulle a fait l’objet d’études approfondies. Afin que soient évitées les zones d’ombre, un plan lumière efficace a été mis au point. Ainsi, l’ensemble des circulations piétonnes sera mieux accompagné et les cheminements bien éclairés. Il n’existera plus de zones mal-éclairées qui nuiraient à la sécurité de l’espace public et à son accessibilité. 

    Les réalisations prévues

    • Mise en place d'un nouveau système d’éclairage
    • Limitation de la vitesse de circulation à 20km/h sur les contre-allées
    • Création de deux nouvelles traversées piétonnes
    • Réduction de la largeur de la chaussée centrale de 35 mètres à 25 mètres.

    L’enjeu de l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite

    L’adaptation des infrastructures fait l’objet d’une attention particulière. Un caniveau à fente sera installé. L'avantage de ce type de caniveaux est de mettre l’ensemble de l’avenue au même niveau afin de faciliter la circulation pour tous.

      Une avenue cyclable

      Grâce à la création d'une piste cyclable à double sens, les usagers pourront circuler à vélo en toute sécurité. La piste des Allées de Neuilly premettra de se rendre de la Porte Maillot au Pont de Neuilly à vélo, et inversement. De quoi faciliter le trajet maison / travail et retrouver le plaisir de flâner et de pédaler sur l’avenue Charles de Gaulle.

      Réduction des nuisances liées au trafic routier

      Les Allées de Neuilly accompagnent les décisions nationales ainsi que le mouvement de réduction du flux routier dans le cadre des schémas de déplacement la région Ile-de-France, de la Métropole du Grand Paris et de la Ville de Paris.

      • Mise en place de la synchronisation des feux,
      • Réduction de la circulation automobile sur les contre-allées et les terre-pleins,
      • Rétrécissement des voies de la RN13, et donc l’éloignement des façades du trafic automobile,
      • Installation de panneaux absorbants phoniques sur les parois aux entrées et sorties du périphérique et du tunnel de Neuilly,
      • Expérimentation d'un feu pour piéton, à décompte pour optimiser le trafic (mise en place en juin prochain).

      Par ailleurs, l’usage progressif des nouvelles lignes de métro du Grand Paris Express et d’Eole ainsi que les normes environnementales imposées aux véhicules dès 2020, (réduction de 130 à 90 g/km pour les émissions de CO2) participeront à une baisse de la circulation sur l’avenue et donc à une baisse de la pollution.

      De manière plus global, le projet confère à l’avenue un caractère urbain qui modifiera les comportements en termes de limitation de vitesse et de mode de transport, en contribuant notamment à un meilleur respect de la vitesse automobile règlementaire à 50 km/h.

      Le projet laisse ainsi le temps aux autres grands programmes d’aménagement de donner des effets :

      • Mise en service du RER E Eole, 3e plus grande ligne de transport en commun, qui déchargera en partie le trafic automobile de l’avenue,
      • Création de la ZFE à l’intérieurde l’A86 par la  Métropole du Grand Paris d’ici 2024
      • Trafic poids lourd de transit progressivement détourné sur les axes plus larges alentour,
      • Bascule progressive d’ici 10 ans vers des véhicules encore moins polluants, voire une majorité de véhicules électriques.

      Plan de circulation